Spectacle des buts

Alexandre PATO avait du coeur

Alexandre Pato est un joueur brésilien évoluant au Milan AC. Recruté à l’été 2007 en provenance de Porto Alegre, pour 22 millions d’euros (un record pour un mineur), il n’avait pu jouer son premier match de championnat qu’en janvier 2008 pour des raisons légales : un footballeur non-européen n’a pas le droit de jouer en Serie A s’il n’est pas majeur.

Spectacle des buts

Le 13 janvier 2008, Pato porte enfin le maillot du Milan AC en championnat, face au Napoli. Après avoir inscrit le cinquième et dernier but milanais (5-2), le jeune Pato joint ses deux mains pour dessiner un cœur. Ce geste, répété par la suite, est dédié à sa petite amie, Stephany de Brito.
Mais l’idylle avec l’actrice brésilienne, d’un an sa cadette, s’est terminée en janvier 2009. Pas sûr que Pato ne se fasse à nouveau remarquer dans les jours qui viennent…


Pedro MIGUEL PAULETA est un aigle

Il avait du flair, profitait de la moindre faille adverse pour marquer et déployait les bras sur les côtés à chaque but marqué, comme s’il volait au dessus du terrain et de ses adversaires. Pedro Miguel Pauleta, ancien joueur de Bordeaux et de Paris, était surnommé “l’aigle des Açores” pour toutes ces raisons. Et, bien sûr, parce que l’ancien international portugais est né sur l’île de Sao Miguel, dans les Açores.

Spectacle des buts

D’autres joueurs imitent Pauleta lorsqu’ils inscrivent des buts. C’est le cas de Didier Drogba et de Thierry Henry, entre autres. Quant à l’attaquant de l’AS Rome, Vincenzo Montella, il est surnommé “l’aeroplanino” et “Top gun”.