Spectacle des buts

Carlos TEVEZ suce une tétine

Les jeunes papas footballeurs célèbrent souvent la naissance de leurs enfants d’une manière ou d’une autre. 
Le précurseur s’appelle Bebeto. Lors du quart de finale joué en 1994 par le Brésil en Coupe du monde, face au Pays-Bas, le buteur au river de avait imité le mouvement du landau, accompagné par ses partenaires Mazinho et Romario. Sa femme venait d’accoucher de leur troisième enfant.

Spectacle des buts

En janvier 2008, Carlos Tevez s’était mis une tétine à la bouche après avoir marqué contre Brimingham City. C’était un clin d’œil pour sa femme et sa petite fille Florencia, restées au Brésil. En mars 2006, le jour d’un match de Ligue des champions Lyon-Eindhoven (4-0), Fred avait fêté son but une tétine à la bouche, tout en reproduisant le fameux geste de Bebeto. Sa femme avait accouché un peu plus tôt dans la journée.


Lilian THURAM prend la pose

Souvenez-vous de Lilian Thuram, agenouillé sur la pelouse du Stade de France après avoir inscrit le but qualifiant les Bleus pour leur première finale de Coupe du monde. C’était le 8 juillet 2008, face à la Croatie. Le latéral droit avait alors pris la pose du penseur de Rodin, statique, la main droite immobile au niveau de la bouche

Spectacle des buts

Coupable d’une erreur défensive sur le but de Davor Suker (0-1 à la 46e minute), le joueur de Parme était monté à l’assaut des cages croates à deux reprises. A chaque fois il avait percé la défense adverse de la même manière : d’abord à la 47e minute de jeu, juste après le but concédé, puis 20 minutes avant la fin du match, d’un tir croisé venu de la droite après un une-deux effectué avec un partenaire (Henry sur le premier but, Djorkaeff sur le second).
Le plus amusant, c’est que Lilian Thuram n’a inscrit que ces deux seuls buts dans toute sa carrière internationale, longue de 142 sélections.


Robbie FOWLER sniffe la ligne blanche

En avril 1999, Liverpool accueille son voisin et archi-rival Everton à Anfield. Pour Robbie Fowler, l’attaquant international né à Liverpool, le derby a une saveur particulière. Les tabloïds anglais évoquent depuis quelques temps la présumée addiction de Fowler à la cocaïne. Pour lui, il n’y a pas de doute : la rumeur a été lancée par les supporters d’Everton.

Spectacle des buts

Après avoir marqué sur penalty, le joueur des Reds s’accroupit le long de la ligne de but et fait mine de sniffer la ligne blanche ! Ce geste fait scandale et coûte cher à son auteur : une amende de 60 000 livres et une suspension de 6 matchs lui sont imposées. Deux ans avant, Robbie Fowler avait déjà eu des soucis : pour avoir porté un tee-shirt en soutien aux dockers de Liverpool licenciés après une grève, il avait dû payer une amende de 2 000 Francs suisses. L’UEFA interdit aux joueurs tout message politique.