Maillots du Mondial 2010

La Corée en souvenir de 1966.

L’été prochain, la Corée du Nord disputera le Mondial de football pour la seconde fois de son histoire.
Lors de son baptême du feu, en Angleterre en 1966, ses représentants avaient réalisé une incroyable performance : après avoir éliminé l’Italie en les dominant 1-0, les “Moustiques rouges” avaient frôlé l’exploit en surclassant le Portugal dans les 25 premières minutes (3-0) avant qu’Eusébio entre en action (score final : 3-4).

Maillot coupe du monde 2010

A l’époque, les Coréens avaient bénéficié de la ferveur du public anglais, qui s’identifiait aux joueurs asiatiques… par la couleur rouge de leurs maillots ! La sélection séjournait en effet à Middlesbrough, bastion ouvrier soutenant la “Red Army” du Boro, avant de disputer son 1/4 de finale à Liverpool, la ville des Reds.


Le Paraguay cachent ses ambitions.

Depuis sa performance remarquée lors du Mondial 98, où il avait été éliminé in extremis par les Bleus, la France reste attentive aux performances du Paraguay.
Cette année, les partenaires de Roque Santa Cruz (Manchester City) se rendent en Afrique du Sud pour créer la surprise, une nouvelle fois. Les joueurs albirrojos, 30e au classement FIFA, devront s’inspirer du slogan caché dans leur col pour jouer les trouble-fête : “ñameê koraso mbarete” signifie, en guarani (langue officielle du Paraguay avec l’espagnol), “Force, cœur et griffe“.

Maillot coupe du monde 2010

Pour illustrer cette maxime, un lion a été brodé à ses côtés. L’Italie, la Nouvelle-Zélande et la Slovaquie, adversaires des Guaranis au 1er tour, devront se méfier des mauvais coups…